Je les suis
3

Ils me suivent
4

Oncle-parpain

rédaction(s)
Trier Dernières modifications
Série noire pour une nuit blanche

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Série noire pour une nuit blanche (FR)

  283 Caractères

Ed Okin souffre d'insomnie et mène une vie terne avec une épouse qui le trompe. Une nuit, pour tromper l'ennui, il se rend à l'aéroport. Alors qu'il est stationné dans le parking souterrain, une jeune femme poursuivie par des hommes se réfugie dans sa voiture. Il se retrouve entraîné dans une sombre histoire de vol d'émeraudes.
La Glu

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: La Glu (FR)

  231 Caractères

Marie-Pierre, jeune marin breton, s'éprend d'une étrangère en villégiature, surnommée la Glu. Il abandonne sa mère, sa fiancée, ses amis, pour vivre avec elle. La Glu est assassinée. Qui a tué ? Le mari, l'ancien amant jaloux, le comte ridiculisé, le jeune homme ?
Rae Dawn Chong

Ajouté par Oncle-parpain

Biographie: Rae Dawn Chong (FR)

  374 Caractères

Rae Dawn Chong est une actrice et la fille de Tommy Chong. Elle est de descendance noire américaine, indienne, chinoise et irlandaise. Sa sœur Robbi Chong est mannequin et actrice.
Elle est célèbre pour ses rôles dans La Guerre du feu (1981), La Couleur pourpre (1985), Choose Me (1985), Commando (1985), Cheech and Chong's The Corsican Brothers (1984), et Far Out Man (1990), jouant avec son père dans ces deux derniers films.
Commando

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Commando (FR)

  607 Caractères

Ancien membre des commandos d’élite, le colonel John Matrix mène une existence paisible aux côtés de sa fille Jenny. Mais le général Arius, ancien ennemi de Matrix et dictateur déchu du Valverde, kidnappe Jenny et charge Matrix, s’il tient à revoir sa fille, d’assassiner l’actuel président du pays. C’est en fait Bennett, un ancien membre déchu de l’équipe de Matrix, qui manipule adroitement le dictateur. Sa seule intention, derrière ce coup d’État voué à l’échec, est de déclencher la folie meurtrière de Matrix afin de le pousser à la faute. Avec l’aide de Cindy, une jeune hôtesse de l’air entraînée de force par Matrix, il pourra retrouver sa fille tenue prisonnière.
Le président

Ajouté par Oncle-parpain

Contexte de tournage: Le président (FR)

  912 Caractères

Le Président est l'un des rares films de politique-fiction du cinéma français ; il est, d'autre part, le seul film du cinéma français évoquant une éventuelle naissance des États-Unis d'Europe, projet défendu par le charismatique Beaufort et combattu par son ancien chef de cabinet, Chalamont. Bien qu'imaginaire, l'intrigue est directement inspirée des combinaisons parlementaires et l'instabilité ministérielle des IIIe et IVe Républiques.

À bien des égards, Émile Beaufort est un concentré des présidents du Conseil des IIIe et IVe Républiques. Il rappelle, tant par sa fougue que par son bagout, Georges Clemenceau, et Aristide Briand par ses opinions pacifistes et son idéologie sociale.

Le film de Verneuil ne se termine pas de la même manière que l'œuvre originale de Georges Simenon.

Le réalisateur, Henri Verneuil, a déclaré s'être inspiré des graves conflits politiques de la IVe République pour décrire la chute des gouvernements qui succèdent au ministère Beaufort.
Käthe von Nagy

Ajouté par Oncle-parpain

Biographie: Käthe von Nagy (FR)

  507 Caractères

Peintre et écrivain, elle publie un roman et de nombreux contes mais, après une déception sentimentale, elle s'installe à Budapest et se lance dans le théâtre. Sa photogénie lui vaut un contrat cinématographique et c’est à Berlin qu’elle commence véritablement sa carrière. A l’avènement du parlant, elle continue avec succès jusqu’en 1936, avant de partir pour la France lors de la montée du nazisme. Elle disparaît totalement du monde du spectacle à partir de 1952 et meurt d’un cancer à Los Angeles, une vingtaine d’années plus tard, dans l’oubli le plus complet.
La Route impériale

Ajouté par Oncle-parpain

Contexte de tournage: La Route impériale (FR)

  991 Caractères

Adapté de la pièce de Pierre Frondaie La Maison cernée, déjà portée à l'écran par le suédois Victor Sjöström, La Route impériale est pour Marcel L'Herbier une commande. Il transpose l'histoire de Palestine en Irak, en parfaite résonnance avec la situation géopolitique mondiale de 1935, l'armée britannique se préparant à défendre le Canal de Suez face aux menaces de Mussolini d'envahir l'Ethiopie. Assez prenant, le film est un subtil mélange d'exotisme, de romance et d'héroïsme militaire, un film dans le sillage du succès des Trois Lanciers du Bengale d'Henry Hathaway l'année précédente. Reflet de son époque, le film offre bien entendu une vision très colonialiste des soulèvements des peuples colonisés. La Route impériale est fort bien mis en scène par Marcel L'Herbier, que ce soit en studio ou en extérieurs (tournés en Algérie), avec de beaux mouvements de caméra. Le succès à l'époque fut important mais, le film ayant été détruit par les allemands pendant l'Occupation, il était devenu extrêmement rare et difficile à voir jusqu'à ce qu'il ressorte restauré en DVD, en mai 2014.
La Route impériale

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: La Route impériale (FR)

  246 Caractères

Impliqué malgré lui dans une affaire de trahison dont il sort blanchi, le lieutenant Brent rejoint le régiment de l'armée britannique basé à Bagdad où la Route des Indes est menacée par des rebelles. Il découvre alors que la femme de son colonel est une femme qu'il a beaucoup aimée...
Basic

Ajouté par Oncle-parpain

Contexte de tournage: Basic (FR)

  1242 Caractères

Afin de garantir l'authenticité de son intrigue, John McTiernan a fait appel au sergent-chef Charles Fails, engagé comme conseiller technique. Celui-ci avait déjà travaillé sur d'autres thriller militaires comme Tigerland de Joel Schumacher et À armes égales de Ridley Scott.

Si tous les comédiens de Basic ont dû subir une formation de rigueur, John Travolta s'est, pour sa part, particulièrement bien préparé : entraînement six jours sur sept pendant les trois mois précédant le tournage, ce qui lui permit de perdre une douzaine de kilos, stage intensif au 1er bataillon du 75e Rangers et régime spécial pendant toute la durée des prises de vue.

Le tournage de Basic s'est principalement déroulé sur les lieux mêmes de l'action du film, à Panama. Les scènes cruciales de l'exercice en forêt ont, elles, été tournées sur un ancien terrain d'aviation de Jacksonville, en Floride, transformé pour l'occasion en jungle tropicale avec l'ajout d'une centaine de palmiers et de 400 à 500 autres plantes aux chênes déjà présents sur le terrain. Pour reconstituer la tempête censée frapper la jungle pendant l'exercice militaire, l'équipe des effets spéciaux de Basic a eu recours à six ventilateurs géants dispersés sur le plateau. La pluie torrentielle était, elle, amenée par neuf réservoirs fixés aux arbres et connectés à une citerne pouvant fournir jusqu'à 2 800 litres d'eau par minute.
Basic

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Basic (FR)

  470 Caractères

Un groupe de Rangers, emmenés par le sergent West, manque le rapport après un entraînement dans la jungle de Panama. Se rendant sur les lieux en hélicoptère, le colonel William Styles, commandant du camp de Rangers, n'en récupère que deux, dont un blessé et les ramène à Fort Clayton, où ils seront interrogés par le capitaine Julia Osborne. Mais Styles n'a pas confiance en elle et fait appel à son vieil ami et ex-camarade ranger Tom Hardy, agent de la DEA soupçonné de corruption, afin de mener une enquête officieuse avec le capitaine Osborne.
Noix de Coco

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Noix de Coco (FR)

  311 Caractères

Loulou, un horticulteur qui vit à Menton dans le sud de la France, a épousé en secondes noces une femme particulièrement prude. Il a la nostalgie de « Noix de coco », une jeune chanteuse qu'il a connue dans sa jeunesse dans un cabaret à Saigon. Un jour, il apprend que sa femme n'est autre que « Noix de coco »...
Adaptation par Marcel Achard de sa propre pièce.
Martin Roumagnac

Ajouté par Oncle-parpain

Avis critique: Martin Roumagnac (FR)

  581 Caractères

Ce Martin Roumagnac est le film pour lequel Gabin et Marlène Dietrich refusèrent de tourner les Portes de la Nuit, pourtant écrit pour eux. Mais Marlène eut peur des réactions qu'auraient suscitées une interprétation avec un fort accent germanique de l'épouse d'un collabo. Décision regrettable quand on voit les conséquences sur le film de Carné... Ceci dit Martin Roumagnac est un film regardable, même s'il ne transcende jamais son sujet essentiellement mélo, et les acteurs, une fois de plus, sauvent le projet du désastre. Contrairement à la légende, le film ne fut pas un cuisant échec, et remporta même un joli succès, tant en France qu'à l'étranger.
Martin Roumagnac

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Martin Roumagnac (FR)

  377 Caractères

Dans une petite ville de province, Blanche Ferrand, aventurière aux belles manières, espère épouser un riche consul, M. de Laubry, dont la femme est gravement malade. Un soir où elle assiste à un match de boxe, Blanche rencontre Martin Roumagnac, entrepreneur en maçonnerie, qui tombe éperdument amoureux d’elle. C’est le début d’une liaison passionnelle, à laquelle Blanche se prête d’abord par fantaisie, puis par amour.
Le journal tombe à cinq heures

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Le journal tombe à cinq heures (FR)

  181 Caractères

Évocation romanesque et accentuée du journalisme à sensation où la morale professionnelle subit parfois des entorses, qui sont d'ailleurs regrettés, mais sans réelles infractions à la morale tout court.
Irma la Douce

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Irma la Douce (FR)

  303 Caractères

Pour sortir de la rue celle qu'il aime, Irma, Nestor, ancien gardien de la paix, n'hésite pas à se déguiser en un certain lord X, gentleman anglais. Ce bon gentleman donne mille francs par semaine à la belle pour jouer au double solitaire avec elle. De quiproquo en quiproquo, lord X et Nestor ne feront plus qu'un pour la plus grande joie d'Irma la très douce...
Germaine Ledoyen

Ajouté par Oncle-parpain

Biographie: Germaine Ledoyen (FR)

  978 Caractères

Nantaise d'origine, Germaine Ledoyen obtient un premier prix au conservatoire de Nantes en 1933. Elle monte à Paris où elle jouera chez Gaston Baty, Louis Jouvet jusqu'à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale qui éloigna Louis Jouvet outre-Atlantique. Elle ne le suivra pas.

Résistante, elle a hébergé Suzanne Spaak, la première épouse de Claude Spaak, son ami auteur de théâtre et frère de Charles Spaak, scénariste de cinéma. Suzanne sera arrêtée puis fusillée par la Gestapo en août 1944, treize jours avant la libération de Paris.

C'est à cette époque qu'elle rencontre Bernard Hecht qui deviendra un réalisateur de l'ORTF. Le couple adopte en 1961 Guillaume, aujourd'hui producteur et réalisateur.

Outre plusieurs rôles de cinéma, dont celui de la mère de Gérard Philipe dans Le diable au corps, sa carrière est essentiellement théâtrale. Amie de Pierre Fresnay, d'Yvonne Printemps, et d'Edwige Feuillère, Germaine Ledoyen appartient à cette génération de comédiennes qui ont osé approcher tous les genres.
La Malle de Hambourg

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: La Malle de Hambourg (FR)

  697 Caractères

Feuilleton en 10 épisodes qui a nécessité cinq ans de travail à Bernard Hecht et Jean Quéval. Le 15 septembre 1957, Rosa Friedrich quitte Hambourg pour rejoindre son mari Paul Lassenave dans le nord de la France. Elle n'arrivera jamais. Neuf ans plus tard, une mystérieuse malle destinée à Rosa Friedrich, arrive de Hambourg au manoir Comtesse, un bar-dancing de la région du Nord, tenu par Mme Olga. Louis Clovis, comédien miteux, trouve dans cette malle au milieu d'oripeaux, la photo d'un repas de noces qui lui donne la preuve du mariage de son camarade Paul Lassenave, employé de pharmacie. Avec l'aide de Pithois, avocat douteux, il fera chanter Paul qui promet depuis longtemps le mariage à Madeleine Gouvillon. Il se trouve que Paul est le frère de Julien Lassenave, riche brasseur de la petite ville de Leuvin...
Danièle Lebrun

Ajouté par Oncle-parpain

Biographie: Danièle Lebrun (FR)

  1539 Caractères

Après un premier prix de conservatoire obtenu dans George Dandin ou le Mari confondu, elle passe deux ans à la Comédie-Française.

Elle est mariée avec Marcel Bluwal et a une fille, Emmanuelle Bluwal, et un fils, Serge de Closets, issu d'un premier mariage avec le journaliste François de Closets.

Sa carrière alterne le comico-dramatique, le burlesque et parfois le tragique. Un de ses premiers rôles au cinéma est la Grouchenka dans Les Frères Karamazov en 1969 aux côtés de Bernard Fresson et Pierre Brasseur.

Danièle Lebrun a aussi beaucoup joué au théâtre, mais le grand public la connaît surtout par les adaptations à la télévision de pièces de théâtre (comme Bérénice de Jean Racine, Lulu de Frank Wedekind, Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux dans des réalisations de son époux Marcel Bluwal).

Au cinéma, elle a joué — entre autres — dans Ça n'arrive qu'aux autres, Camille Claudel et Uranus.

À la télévision, elle est la troublante Baronne de Saint-Gély aux côtés de Claude Brasseur dans Les Nouvelles Aventures de Vidocq, ainsi que Cécily dans la série Chéri-Bibi et plus récemment, Yvonne de Gaulle dans Le Grand Charles donnant la réplique à Bernard Farcy.

Au théâtre, elle joua pendant des années dans l'adaptation des Exercices de style de Raymond Queneau mis en scène par Jacques Seiler, et dans Domino de Marcel Achard.

En avril 2011, cinquante-trois ans après son premier passage, elle est engagée en tant que pensionnaire à la Comédie-Française.
Imogène McCarthery

Ajouté par Oncle-parpain

Contexte de tournage: Imogène McCarthery (FR)

  758 Caractères

L'histoire est transposée du contexte de la deuxième guerre mondiale des années 1940 à celui de la guerre froide des années 1960 et les espions allemands deviennent des agents de l'Union soviétique dans le film. L'ensemble du contenu narratif du roman de Charles Exbrayat est conservé dans le film, ainsi que le caractère burlesque du récit, avec les raccourcis rendus nécessaires par l'adaptation cinématographique d'un roman et l'ajout de séquences plus visuelles comme celle du match de rugby. Les personnages du policier local Samuel Tyler et de Douglas Skinner, inspecteur-chef de Scotland Yard sont fusionnés en un seul (incarné par Lambert Wilson). Le personnage d'Imogène, qui pendant tout le roman confond résolument ses amis et ses ennemis et ne réussit que grâce à son énergie et à son obstination, apparaît plus clairvoyant dans la version cinématographique.
Imogène McCarthery

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Imogène McCarthery (FR)

  564 Caractères

Elle est rousse. Elle est écossaise. Elle aime le rugby et la cornemuse. Elle vit à Londres, mais se considère en exil. Elle a un fichu caractère et une sacrée descente au whisky. Elle s'appelle Imogène McCarthery... du clan des McLeod ! En ce beau jour de mai 1962, Imogène, secrétaire à l'Amirauté, vient une nouvelle fois d'humilier son supérieur hiérarchique. C'est l'esclandre de trop. Dans le bureau de Sir Woolish, le grand patron, Imogène s'attend à être congédiée... Contre toute attente, elle se voit confier une mission secrète : convoyer les plans d'un nouvel avion de guerre jusqu'à un contact en Ecosse, à Callander... son village natal !
Hypnose

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Hypnose (FR)

  441 Caractères

Tom Witzky, ouvrier dans la banlieue de Chicago, mène une vie de père de famille tout à fait ordinaire. Lors d'une soirée entre amis, Tom accepte, par jeu, une séance d'hypnose. Plus tard dans la nuit, il est assailli par des visions, des rêves troublants. De jour en jour, il voit toujours davantage de choses qu'il est incapable d'expliquer, entend
des voix qu'il ne peut ignorer. Inexorablement, sa vie bascule. Bientôt, les visions de Tom deviennent réalité. Il voit sa famille en danger, il voit la mort...
Le Bienfaiteur

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Le Bienfaiteur (FR)

  193 Caractères

M. Moulinet joue les bienfaiteurs dans sa cité, et dirige, en même temps, une bande de malfaiteurs sous le pseudonyme de Guillot. Au moment où il trouve l'amour d'une femme au grand coeur, il fait un dernier coup qui lui est fatal.
Tess

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Tess (FR)

  463 Caractères

Dans l'Angleterre du 19ème siècle, un paysan du Dorset, John Durbeyfield, découvre par hasard qu'il est le dernier descendant d'une grande famille d'aristocrates. Motivé par le profit qu'il pourrait tirer de cette noblesse perdue, Durbeyfield envoie sa fille aînée, Tess, se réclamer de cette parenté chez la riche famille des d'Urberville. Le jeune Alec d'Urberville, charmé par la beauté de sa "délicieuse cousine", accepte de l'employer et met tout en oeuvre pour la séduire.
D'après le roman dr Thomas Hardy.
Le Temps de la colère

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Le Temps de la colère (FR)

  207 Caractères

Durant la Deuxième Guerre mondiale, le sergent Glifford est envoyé en camp disciplinaire pour avoir frappé un supérieur. Commandé par l'inquiétant capitaine Grimes, le camp est une zone de non-droit, où règne la violence et la terreur.
Kirikou et les Bêtes sauvages

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Kirikou et les Bêtes sauvages (FR)

  417 Caractères

Le grand-père, trônant dans sa grotte bleue, explique : "L'histoire de Kirikou et la sorcière était trop courte. On n'a pas eu le temps de rapporter tout ce que l'enfant avait accompli. Et il a vraiment accompli de belles et bonnes actions, qu'il ne faudrait pas oublier. Alors, je vous les raconte." Et il nous dit comment l'inventif Kirikou est devenu jardinier, détective, potier, marchand, voyageur et médecin, toujours le plus petit et le plus vaillant des héros.
Kirikou et la Sorcière

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Kirikou et la Sorcière (FR)

  457 Caractères

Le minuscule Kirikou nait dans un village d'Afrique sur lequel une sorcière, Karaba, a jeté un terrible sort: la source est asséchée, les villageois rançonnés, les hommes sont kidnappés et disparaissent mystérieusement. "Elle les mange", soutiennent les villageois dans leur hantise. Karaba est une femme superbe et cruelle, entourée de fétiches soumis et redoutables. Mais Kirikou, sitôt sorti du ventre de sa mère, veut délivrer le village de son emprise maléfique et découvrir le secret de sa méchanceté.
La Dame d'onze heures

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: La Dame d'onze heures (FR)
1 vote(s)

  559 Caractères

Mystérieuse affaire. Stanislas Octave Seminario, dit "SOS", rentre d'Afrique, pour retrouver la famille Pescara : Georges Pescara, homme d'affaires à la tête d'une entreprise pharmaceutique, son fils Charles, et sa fille Muriel. Celle-ci est désormais fiancée à un jeune pharmacien, Paul Wantz. Depuis un an, Georges Pescara reçoit lettre anonyme sur lettre anonyme, et le climat de la maison s'est alourdi. Dans une ambiance de tensions et de silences, où chacun tait ce qu'il sait et cherche à savoir, SOS va mener l'enquête. C'est à Vimy, dans les ruines du Nord de la France que se trouve sans doute le cœur de l'intrigue, et sa solution.
Jean Devaivre

Ajouté par Oncle-parpain

Biographie: Jean Devaivre (FR)

  1892 Caractères

Dans les années 1930, aux Beaux-arts et aux Arts et métiers, Jean Devaivre étudie notamment l'architecture. En 1934, à 21 ans, il entre à la Compagnie française de cinématographie comme décorateur. La même année, il effectue le remontage de Boudu sauvé des eaux de Jean Renoir (Le film présenté en salles depuis lors est la version remontée par Jean Devaivre).

Puis il devient assistant metteur en scène de Pierre Billon et de Léo Joannon. En 1938, il est directeur technique d'Alerte en Méditerranée (Grand Prix du Cinéma Français), auprès de Léo Joannon, lorsque celui-ci a un grave accident. Jean Devaivre terminera le film comme metteur en scène.

La guerre approche : en 1936, en convoyant un avion vers Terruel pour les républicains, avec Jean-Baptiste Salis, il fait la connaissance d'André Malraux, qu'il reverra maintes fois par la suite.

Mobilisé en 1939 comme officier de cavalerie, Jean Devaivre s'illustre durant la « drôle de guerre » en évitant à une division complète de 3 000 hommes de tomber à l'ennemi. C'est pour ce coup d'éclat qu'il gagnera son premier titre militaire, la Croix du combattant – et l'Étoile d'argent –, titre qui impressionnera tant les Allemands de la Continental.

Démobilisé en 1940, il choisit d'entrer à la Continental, société de production française à capitaux allemands à l'origine de beaucoup de films de qualité. Comme 1er assistant metteur en scène, il assiste Maurice Tourneur, dont il finit La Main du diable avec Pierre Fresnay (1942).

Parallèlement et avec son ami le scénariste Jean-Paul Le Chanois, il entre dans la Résistance, avant de devenir « terroriste à temps complet » dans le maquis de Saône-et-Loire.

À la Libération, il obtient la Croix du combattant, la Croix de guerre 1939-1945 ainsi que l'insigne de chevalier de la Légion d'honneur, au titre de la Seconde Guerre mondiale.

Entre 1945 et la fin des années 1960, il passe définitivement à la réalisation et réalise une quinzaine de films.
Identité judiciaire

Ajouté par Oncle-parpain

Synopsis: Identité judiciaire (FR)

  314 Caractères

Plusieurs femmes sont assassinées par un sadique qui les a, au préalable, endormies au curare. Aidé de son adjoint Paulan, le commissaire Basquier enquête. Plusieurs pistes ne mènent à rien. Enfin le coupable est découvert, il s'agit de maître Berthet, un avocat sadique, qui après une poursuite mouvementée dans les magasins généraux, se jette dans le vide.
La Demoiselle d'Avignon

Ajouté par Oncle-parpain

Contexte de tournage: La Demoiselle d'Avignon (FR)

  872 Caractères

Ce feuilleton romantique connut un immense succès lors de sa diffusion alors qu'il avait été refusé deux fois par les producteurs de l'ORTF et faillit ne jamais voir le jour. Lassée des refus des producteurs de l'ORTF, Frédérique Hébrard proposa à une scripte connaissant personnellement Pierre Sabbagh de lire et lui faire lire le scénario. Pierre Sabbagh accepta alors de visionner le feuilleton... Totalement enthousiasmé il fit déprogrammer une émission pendant plusieurs soirs pour diffuser le feuilleton à la place. Ce fut un succès immédiat et phénoménal puisque plus de 90 % des téléspectateurs qui virent la première diffusion en janvier 1972 le reconnurent comme une magnifique histoire d'amour digne des plus belles heures de la télévision. La rediffusion en 1974 réunit encore plus de téléspectateurs que la première diffusion en 1972, puisque ceux qui avaient vu la première diffusion voulurent le revoir et s'ajoutèrent à ce nombre tous ceux qui avaient regretté de ne pas l'avoir vu.