Mise à jour : 23 janvier 2015

La belle américaine (1961)

La belle américaine

4 /5 3 votes

Partager

Ajouté par Pepinus

Publicité

La belle américaine: Synopsis

Marcel Perrignon est un ouvrier qui travaille au détubage dans une usine de la banlieue parisienne. Il envisage d'acheter la vieille moto de son ami Alfred,mais l'engin est bien fatigué et Alfred, dépité, décide de ne plus la lui vendre. Sa femme Paulette tombe alors sur une petite annonce concernant une voiture américaine cédée pour la somme dérisoire de 500 F. Marcel se rend à Neuilly chez madame Lucanzas qui, pour se venger de l'infidélité de son mari décédé, a décidé de vendre à bas prix la voiture américaine que son mari avait promise a Simone,sa (très proche) secrétaire.

Cette bonne affaire va être la cause de bien des déboires pour Marcel... Son arrivée à l'usine dans une voiture bien plus belle que

celle de son patron va lui faire perdre son emploi. Monsieur Viralot,le chef du personnel, le piège pour le virer sur le champ et lui remettre sa dernière feuille de paie.Deux policiers durant leur ronde de nuit ont trouvé curieux de voir une si belle voiture dans le quartier populaire où vit Marcel. Le lendemain matin Marcel reçoit la visite de deux inspecteurs qui viennent enquêter au sujet de la voiture. Ils se déplacent tous chez madame Lucanzas qui confirme la vente de la voiture. Les policiers accompagnent alors Marcel à la préfecture pour le changement de carte grise, s'offrant ainsi une balade dans la "belle américaine".

Marcel n'arrive pas à trouver un nouvel emploi et alors qu'il raconte ses déboires à Paulette, il voit à la télévision l'annonce d'un

concours d'élégance organisé par le Sporting Club de France qui offre un prix de 1 million d'anciens francs. Marcel décide de s'inscrire en
compagnie de sa femme Paulette et de Gros pépère le bouledogue d'un ami. Le concours d'élégance tourne au désastre à cause de Gros pépère qui n'en fait qu'à sa tête et qui provoque de gros dégâts au milieu de la garden party. Mais l'apparition de la voiture à la télévision a eu du bon puisqu'une femme appelle Marcel au téléphone, pour lui proposer un emploi de chauffeur. Cette femme n'est autre que Simone, la secrétaire de monsieur Lukanzas, bien décidée à récupérer la voiture qui lui était promise. Elle tente de racheter la voiture à Marcel. Celui-ci refuse obstinément et finit par se retrouver enfermé dans le coffre de la voiture par Simone qui l'abandonne au milieu de la forêt de Saint-Germain. Inquiets de ne pas le voir revenir les proches de Marcel reçoivent enfin un coup de fil de Simone qui, prise de remords, leur indique où se trouve la voiture.

Paulette et son frère Pierrot partent en compagnie d'Alfred à la recherche de Marcel. Après bien des péripéties, et malgré les efforts de Pierrot, Paulette et Alfred, Marcelréussit à sortir seul du coffre. À son retour Marcel est pris dans un

embouteillage causé par une réception dans une ambassade. Bien malgré lui, et à cause de l'effet que cause la voiture, il se retrouve au beau milieu de la réception. Par un concours de circonstances cocasses il fait la connaissance du ministre du commerce qui le trouve immédiatement très sympathique. En voyant la voiture de Marcel, le ministre lui demande de l'accompagner à une inauguration,
trouvant là une occasion de faire une petite virée dans cette superbe voiture. À sa grande surprise Marcel se retrouve... dans son ancienne
usine sous le regard médusé de son ancien patron et de Viralot. Après cette visite, Marcel tombe en panne sèche. Le ministre du commerce s'éclipse en lui laissant sa carte et Marcel part à la recherche d'une pompe à essence. La voiture mal garée dévale seule la rue pour venir s’échouer à bord d'une péniche.Marcel revient chez lui désespéré d'avoir perdu sa voiture. Il décide alors de passer un coup de fil à "son ami" le ministre devant tous ses amis ébahis. Celui-ci fait rechercher la voiture par tous les services de police, mais la voiture reste introuvable. C'est Alfred qui finit par la retrouver, par hasard, au bord du canal. Marcel part la chercher mais à cause d'un nouveau quiproquo, il se fait embarquer par deux policiers qui l'emmènent au commissariat. Incapable d'apporter la preuve qu'il est bien le propriétaire de la voiture, Marcel demande au commissaire Viralot d'appeler madame Lucanzas. Au téléphone, madame Lucanzas, en pleine fête chez elle, nie connaître Marcel et raccroche en riant aux éclats à cause de cette blague qu'elle vient de faire. Le commissaire Viralot, qui n'est autre que le frère jumeau de Viralot le chef du personnel, fait enfermer Marcel. Peu après deux motards viennent apporter à Marcel une lettre du ministre du commerce lui disant qu'il avait cherché à le joindre, sans succès, avant son départ pour l'étranger. Viralot découvreque Marcel connaît bien le ministre et le libère en faisant ses excuses les plus plates. C'est à ce moment précis que madame Lucanzas arrive au commissariat, prise de remords, pour s'excuser et disculper Marcel. Mais la plaisanterie n'est pas du goût de Viralot qui fait coffrer madame Lucanzas et tous ses amis.

De retour chez lui, Marcel découvre son impasse pleine de voitures américaines amenées par les services de police pour identification.

Informés qu'il a déjà retrouvé sa voiture, les policiers relâchent tous les conducteurs qui reprennent leurs véhicules respectifs. C'est dans ce bazar indescriptible qu'apparaît le ministre du commerce, venu dire au revoir à son ami monsieur Pérrignon avant son départ pour l'Australie où il vient d'être nommé ambassadeur. Il prend congé de Marcel et de tous ses amis épatés de voir en chair en en os le ministre.

une fois l'impasse dégagée, Paulette, partie garer la voiture, provoque un accident et détruit la baraque-roulotte de Pierrot qui vend

des glaces. Cette nouvelle catastrophe démoralise tout le monde sauf Marcel. L'accident lui donne soudain une idée: pour remplacer la vieille roulotte de Pierrot, il aménagera la voiture en boutique de glaces ambulante...

1 vote tonton-james Ajouté par Tonton-james

Vous ne pouvez pas voter pour votre propre rédaction

Votre vote à été modifié

Votre vote a été pris en compte

Vous avez déjà voté pour ce synopsis

  Une erreur inconnue est survenue, veuillez contacter le support pour plus de détails.

Voir d'autres synopsis (1)
Proposer un synopsis

La belle américaine: Contexte de tournage

Le film est en noir et blanc, ce qui était encore l'habitude à l'époque sauf pour les superproductions, mais un budget particulièrement bien
tenu permit d'offrir au spectateur les trois dernières minutes en couleurs. Il s'agit de la scène finale du champ de courses, suivie du générique.

1 vote tonton-james Ajouté par Tonton-james

Vous ne pouvez pas voter pour votre propre rédaction

Votre vote à été modifié

Votre vote a été pris en compte

Vous avez déjà voté pour ce contexte de tournage

  Une erreur inconnue est survenue, veuillez contacter le support pour plus de détails.

Proposer un contexte

Casting: La belle américaine

Connectez-vous pour éditer les champs

Aucune donnée ou modification à traiter
Veuillez entrer ou sélectionner une valeur