Mise à jour : 19 août 2014

Là-haut (2009)

Là-haut

4 /5 3 votes

Partager

gwen85 Ajouté par Gwen85
Facebook Website

Publicité

Là-haut: Synopsis

Carl Fredricksen, petit garçon, rêve d'être un explorateur depuis qu'il a vu aux actualités du cinéma les exploits de Charles Muntz, célèbre aventurier qui, à bord de son dirigeable et accompagné de ses chiens, a découvert les chutes du Paradis, un tepuy perdu au Venezuela, mais qui ensuite a ramené un squelette qui a été considéré comme un faux par les scientifiques, ce qui a contraint Charles à aller en Amérique du Sud dans un seul but : prouver qu'il a raison. Jouant dans la rue en imitant son héros, Carl fait la connaissance d'Ellie, une petite fille délurée qui partage le même rêve que lui.

Des années plus tard, Ellie et Carl se marient et rêvent d'aller jusqu'aux chutes du Paradis. Mais les mauvaises nouvelles s'accumulent : le couple ne peut pas avoir d'enfant et les économies pour leur grand voyage sont écornées par les aléas de la vie. Quand Carl peut enfin acheter des billets d'avion pour l'Amérique du Sud, Ellie tombe malade et meurt. Carl reste seul dans sa maison, la dernière debout dans un quartier de style victorien que les engins de chantier rasent pour construire des immeubles modernes. Mais Carl, qui a maintenant 78 ans, refuse de vendre sa demeure et de partir en maison de retraite.

Un jour, un jeune «explorateur» (similaire à un scout) nommé Russell vient frapper à sa porte et lui demande s'il peut lui rendre service : il veut obtenir son badge d'aide aux personnes âgées. Pour se débarrasser de lui, Carl l'envoie à la recherche d'un oiseau imaginaire nommé le dabou qui viendrait la nuit piétiner ses fleurs… Peu de temps après, un des camions du chantier renverse la boîte aux lettres de Carl ; celui-ci panique et, en voulant repousser l'ingénieur qui veut réparer les dégâts, il le frappe à la tête avec sa canne et le blesse. La compagnie saisit l'occasion pour lui intenter un procès et le faire placer en maison de retraite.

Le jour où les employés de la résidence de retraite du Grand Chêne viennent chercher Carl, la maison s'envole grâce à des milliers de ballons attachés par l'intérieur de la cheminée : Carl part accomplir son rêve, aller s'installer aux chutes du Paradis. Mais il découvre que Russell était sur son palier au moment du décollage. Réticent à le faire rentrer, Carl finit par accepter. Après un orage qui a menacé leurs vies, le vieil homme se réveille et commence à faire descendre la maison, mais lorsqu'il touche enfin le sol, il aperçoit les chutes du paradis… de l'autre côté de la falaise où la maison s'est posée. Énervé, il avance avec Russell, qui l'aide à tirer la maison à l'aide de cordes…..

Aucun vote dolphus Ajouté par Dolphus

Vous ne pouvez pas voter pour votre propre rédaction

Votre vote à été modifié

Votre vote a été pris en compte

Vous avez déjà voté pour ce synopsis

  Une erreur inconnue est survenue, veuillez contacter le support pour plus de détails.

Proposer un synopsis

Là-haut: Contexte de tournage

Il a été projeté le 13 mai 2009 en ouverture de la 62e édition du Festival de Cannes, devenant le premier film d'animation à ouvrir ce festival. Le film est un grand succès et rapporte 731 millions de dollars au box-office. Il a été reconnu pour son humour et son émotion ; l'interprétation de Carl par Ed Asner (en VF,Charles Aznavour) a été prisée par les critiques. Le film a reçu le Golden Globe du meilleur film d'animation en 2010 ainsi que l'oscar du meilleur film d'animation en 2010,où il était aussi nommé dans la catégorie Meilleur film,fait rare pour un film d’animation

Le nom de l'explorateur Charles Muntz est une référence, à une lettre près, à Charles B. Mintz, producteur surtout connu pour s'être approprié le premier héros créé par Walt Disney, Oswald le lapin chanceux.

Le personnage de Carl Fredricksen est partiellement inspiré de l'acteur Spencer Tracy.

Le nom de Carl Fredricksen évoque également le prénom du Baron de Munchhausen : Karl Friedrich Hyeronymus qui voyage en ballon jusqu'à la Lune.

Dans le générique de fin, on peut voir parmi les photos du livre Carl et Russel devant un cinéma où le film du moment se trouve être Star Wars. Ce n'est pas une coïncidence car Pixar était par le passé une branche de Industrial Light and Magic qui s'occupait des effets spéciaux de La Guerre des étoiles.

Une autre référence à la saga Star Wars est celle de l'escadron gris de la bataille finale du film, faisant référence à l'escadron gris participant à la bataille d'Endor dans le dernier film de la trilogie originale. Leur mise en déroute fait quant à elle penser à celle subie par Darth Vader et ses ailiers dans la tranchée de l'Étoile noire, dans l'épisode IV de la saga.

Dans la chambre de la petite fille noire, lorsque la maison décolle pour la première fois, on peut voir un Lots-o’-Huggin’ Bear, peluche qui sera un des nouveaux personnages de Toy Story 3. On peut aussi apercevoir le fameux ballon jaune et bleu avec une étoile rouge qui a permis à Buzz de « voler » dans la chambre d'Andy dans Toy Story, ainsi que la camionnette « Pizza Planet » dans un croisement de routes dans la ville après le décollage de la maison.

Au début du film, quand Ellie et Carl discutent sous une couverture, la silhouette d'Ellie représente le personnage de WALL-E.

Quand Charles Muntz montre ses trophées à Carl et Russell, un chien vient lui montrer une carte de restaurant et Charles répond : « Surprenez-moi », réplique utilisée par Anton Ego dans le film Ratatouille à la fin.

Les Chutes du Paradis sont inspirées du Salto Ángel (Saut de l'Ange), situé au Vénézuéla.

La scène montrant les chiens en train de jouer aux cartes fait référence à la série de tableaux des chiens jouant au poker, et particulièrement à A Friend in Need par la forme de la lampe et la présence de l'as de trèfle.

D'un point de vue scientifique, le nombre de ballons nécessaires au soulèvement de la maison est largement sous-évalué : il faudrait près de cinq fois plus de ballons gonflés à l'hélium pour un poids de 50 tonnes, masse estimée de ladite maison.

Le 20 avril 2008, Adelir Antônio de Carli, un prêtre brésilien, décide de mener une collecte de fond sur un évènement similaire. Il s'attache à une chaise à laquelle sont reliés des dizaines de ballons. Il meurt dans cette entreprise et cette mort lui vaudra la réception d'un Darwin Awards.

Aucun vote dolphus Ajouté par Dolphus

Vous ne pouvez pas voter pour votre propre rédaction

Votre vote à été modifié

Votre vote a été pris en compte

Vous avez déjà voté pour ce contexte de tournage

  Une erreur inconnue est survenue, veuillez contacter le support pour plus de détails.

Proposer un contexte

Casting: Là-haut

Connectez-vous pour éditer les champs

Aucune donnée ou modification à traiter
Veuillez entrer ou sélectionner une valeur