Mise à jour : 04 juin 2014

L'As des as (1982)

L'As des as

3 /5 1 vote

Partager

gwen85 Ajouté par Gwen85
Facebook Website

Publicité

L'As des as: Synopsis

En 1916, durant la Première Guerre mondiale, deux pilotes d’avion, le Français Jo Cavalier et l’Allemand Günther von Beckmann s’affrontent. Après s’être posés en catastrophe, les deux hommes se battent, mais se sauvent mutuellement la vie. Vingt ans plus tard, en 1936, Jo est devenu l’entraîneur de l’équipe française de boxe, équipe qui doit se rendre à Berlin pour participer aux Jeux olympiques, dans une Allemagne vivant sous le régime nazi d’Adolf Hitler.

Après un combat de boxe gagné par le boxeur poulain de Cavalier, l’équipe se retrouve dans le restaurant L’as des as, appartenant à Jo, où débute un débat sur la question « Faut-il aller ou non aux Jeux olympiques ? ». Jo répond qu’il y va un peu à contre-cœur (l'idée de défiler devant Hitler le bras tendu le dégoûtant). Cependant, Gabrielle Delcourt, une journaliste que Jo a malencontreusement bousculée et qu’il a provoquée, le piège en écrivant un article, paru le lendemain, sur cette déclaration. Cette dernière part également pour Berlin afin d’interviewer le Führer. Jo et la journaliste se retrouvent dans le train pour la capitale, où il tente de lui faire une cour assidue, sans savoir que c’est elle qui a écrit l’article.

Dans le train, Cavalier rencontre un enfant juif de dix ans, Simon Rosenblum qui lui demande un autographe. Alors qu’il se fait mener par le bout du nez par Gabrielle, il décide de ramener le gamin chez ses grands-parents, gérants d’une librairie, qui devaient initialement venir le chercher à la descente du train. Mais des membres de la Gestapo se trouvent à la librairie qu'ils saccagent. Il décide de les affronter au cours d’une bagarre et parvient à leur échapper en se faisant passer pour le porteur du flambeau olympique. De retour à l’hôtel, il retrouve Simon revenu avec toute sa famille, poursuivie par les autorités nazies. Il décide de les prendre sous sa protection et les fait dormir dans les chambres d’hôtels de la délégation française. Alors qu’il se rend dans la chambre de Gabrielle, il apprend que c’est elle la journaliste répondant aux initiales G.B. dont elle avait signé l’article.

Le lendemain, son ami Günther von Beckmann, général de la Luftwaffe mais farouche anti-nazi, lui passe sa voiture pour permettre aux Rosenblum de quitter Berlin et se réfugier en Autriche. Mais toute la famille est arrêtée dans un restaurant, sauf Simon. Mis au courant, Cavalier part à son secours avec l'avion de Günther. Après avoir rejoint Simon en parachute, ils tentent de semer les Allemands à leurs trousses, mais les routes étant barrées, ils se font arrêter et sont conduits au commissariat de Munich.

Sur place, ils retrouvent les autres membres des Rosenblum ; bien que Günther von Beckmann se soit porté garant de Jo, ce dernier s’échappe, emmenant avec lui la famille Rosenblum et Günther. Ce dernier emmène son ami et les Rosenblum, recherchés par les autorités nazies, près de la frontière autrichienne. Mais, à la suite d'un incident avec le poteau indicateur, ceux-ci prennent la route pour Berchtesgaden, exactement au Berghof d'Hitler, où se trouvent l’officier et la journaliste.

S’étant rendu compte qu’ils se trouvent dans la résidence du dictateur, Jo use de stratagèmes pour fuir, comme se déguiser en officier nazi et faire partir son ami avec la sœur d'Hitler, Angela (qui déteste Eva Braun, invitée par son frère, et menaçant celui-ci de partir), avec un faux mot doux, afin qu’il puisse quitter le Berghof avec les Rosenblum et Gabrielle en utilisant la voiture du Führer.

Ils se retrouvent néanmoins poursuivis par Hitler, qui retrouve le grand-père Rosenblum (qui fut auparavant son chef durant la Première Guerre mondiale et l'origine de son antisémitisme), accompagné de soldats. Cependant, il faut compter sur le côté aventurier de Cavalier qui parvient à faire sortir de la route la voiture d’Hitler, dans une mare, ridiculisant ainsi ce dernier et renforçant sa haine paranoïaque des juifs, et à rejoindre l’Autriche, ayant sauvé toute la famille de la persécution mais déclenchant l'Anschluss.

Aucun vote Ajouté par Pepinus

Vous ne pouvez pas voter pour votre propre rédaction

Votre vote à été modifié

Votre vote a été pris en compte

Vous avez déjà voté pour ce synopsis

  Une erreur inconnue est survenue, veuillez contacter le support pour plus de détails.

Proposer un synopsis

Casting: L'As des as

Connectez-vous pour éditer les champs

Aucune donnée ou modification à traiter
Veuillez entrer ou sélectionner une valeur