28 mars 2017

La "Caravane du Court" en Province de Liège, jusqu'au 30 Mars

A l’occasion de sa troisième et dernière semaine, la « Caravane du Court », organisée par le « FIFF »  (« Festival International du Film Francophone ») et le « Clap » (bureau d’accueil des tournages cinématographiques des Provinces de Liège, Luxembourg et Namur), poursuit sa route, rencontrant toujours des étudiants  du secondaire  supérieur en journées, avec la présence des réalisateurs, permettant un débat après chaque séance.


En Province de Liège, voici les cinq films programmés, dont l’un a reçu le « Magritte du meilleur court-Métrage » 2017, ayant été primé au … Brésil, en 2016, quatre Prix du « FIFF » 2016 étant attribués à deux autres films:


Les Dauphines


« Les Dauphines »


* « Les Dauphines » (Juliette Klinke/fiction/13’/« Prix Arte » et « Prix RTBF », au « FIFF » 2016). Synopsis: « Béa, sans emploi, sous-loue son appartement pour finir les fins de mois. Ce week-end elle emmène ses deux filles à un concours de miss auquel la plus jeune participe. Béa va alors projeter son besoin de réussite sur sa fille à travers ce concours… » 


Crazy Sheep


« Crazy Sheep »


* « Crazy Sheep » (Mathias Desmarres/fiction/13?). Synopsis« Dans l’appartement d’une station balnéaire, ‘Crazy Sheep’ consume sa vie à jouer à l’ordinateur. Les rayons du soleil soudain l’éblouissent… » 


Pornography


« Pornography »


* « Pornography » (Eric Ledune/animation/24’/Un plaidoyer pour la liberté d’expression et le libre arbitre, même si cela mécontente certains/ »  Magritte du meilleur Court-Métrage d’Animation » 2017 & « Prix du meilleur Court-Métrage d’Animation », au « Festival Festifrance » 2016, à Belo Horizonte, au Brésil). Synopsis: « Qu’est-ce que la pornographie? Pourquoi est-il plus immoral de montrer des actes sexuels plutôt que des meurtres ? Qu’est-ce que la transgression ou l’indécence? Et l’obscénité? » Note d’Intention du réalisateur(c) « Lardux.com »« L’envie de m’attaquer à ce(s) sujet(s) vient d’un besoin de créer le débat, de susciter des interrogations, voire la controverse, de chatouiller là où ça gratouille et, par ricochet, de prendre des risques cinématographiques à une période où les grands sujets ne manquent pas, mais où le formatage idéologique n’est jamais bien loin. Il s’agit également de pointer tous azimuts le maelström des contradictions d’une époque avide en certitudes, en vérités toutes faites et qui promulgue le politiquement correct à tous les étages. S’il y a sans doute la volonté de mettre une once de provocation, voire de transgression, dans ce film, c’est afin de mieux interpeller, de questionner et, pourquoi pas, de déstabiliser le spectateur. Et le choix du titre n’est évidemment pas innocent… »


La Saison du Silence


« La Saison du Silence »


* « La Saison du Silence » (Tizian Büchi/documentaire/27’/ »Prix spécial du Jury » et « Prix de la Photographie » , à CamilleSultan, au « FIFF » 2016) Synopsis: « Max est un paysan du Haut Jura. Il vit dans une ferme isolée, à La Côte-aux-Fées. C’est l’hiver, le temps s’étire, et ouvre une brèche à l’imaginaire… »


Ice Scream


« Ice Scream » 


* « Ice Scream » (Vincent Smitz/fiction/23?). Synopsys: « David veut devenir réalisateur et Julie comédienne. Un soir, David profite de l’absence des parents de Julie pour venir lui proposer un film d’horreur dont elle serait l’héroïne… »


Rappelons que  le « Clap » permet à ces jeunes cinéastes de découvrir différents lieux intéressants, ici, enProvince de Liège, afin de leur donner des idées en vue de futurs tournages… De quoi nourrir leur imaginaire! …


Voici donc les dates et lieux de la tournée, en Province du Luxembours, à 20h, jusqu’au 23 mars:



  • lundi 27: Malmédy« Cinéma Movie Mills » 

  • mardi 28: Verviers « Centre Culturel »

  • mercredi 29: Jupille: « Centre Culturel »

  • jeudi 30: Liège« Pôle Image », en Soirée de Clôture


Prix d’une séance: 4€ (3€ pour les membres de groupes scolaires). Sitewww.lacaravaneducourt.be.


… Et rendez-vous en mars 2018, pour la quatrième « Caravane du Court », tant en Province de Liège qu’en celles duLuxembourg et de Namur, prouvant, si besoin en était, l’importance des Provinces, notamment au niveau culturel.


De fait, si certain(e)s femmes ou hommes politiques régionaux souhaitent la disparition prochaine des Provinces, l’on ne peut que risquer de voir, à terme, disparaître de tels événement culturels, la Wallonie ne pouvant s’intéresser à d’aussi nombreux projets provinciaux, dont ceux, comme celui-ci, qui va à la rencontre des gens dans leurs villages, se rendant dans leurs centres culturels ou petites salles de cinéma, comme, par exemple, à Habay-la-Vieille ou à Nismes.


Hors, cette « Caravane du Court » n’est qu’une partie visible de l’action d’une Province. Ainsi, comme le soulignait, au « Caméo », à Namur, lors du discours inaugural de cet événement, Geneviève Lazaron, Députée provinciale à la Culture, la Province de Namur a équipé de nombreuses salles de villages de la technologie numérique, désormais indispensable pour continuer à assurer la projection des films distribués.


A souligner, aussi, l’action provinciale au niveau des écoles, avec, ici, des séances scolaires programmées dans chacun des lieux visités par la « Caravane du Court ». Au « Caméo-Namur », la Province avait même invité des  résidents du « Centre des Réfugiés de Belgrade », une excellente initiative permettant à ces jeunes d’avoir un accès à notre Culture, … une Culturebien maltraitée à Bruxelles, puisque, au niveau fédéral, les « Musées des Beaux-Arts » (Salle des tableaux de … Rubens) et « de l’Armée » prennent l’eau, depuis 2 à 3 ans, et qu’ aux niveaux régional et communautaire, les subsides du « Brussels Film Festival »(170.000€, au total) viennent d’être supprimés, mettant gravement en péril l’organisation, en juin 2017, de ce prestigieux Festival européen, créé en 1974.


Réjouissons-nous donc d’avoir des Provinces wallonnesqui croient en la Culture, l’amenant même, en déplacement, dans différents villages, possédant, pour ce qui concerne Namur, ses musées(comme le « Félicien Rops ») et  ses institutions scolaires (que l’on pense à sa mondialement réputée « Ecole hôtelière »). Continuons donc à soutenir nos Provinces, qu’elles soient de Liège, du Luxembourg ou deNamur, l’accès de tous à la Cultureétant, plus que jamais, primordial.


Yves Calbert.