9 mars 2017

Palmarès d'Anima 2017

Among the black Waves


"Among the black Waves" (c) "Studio Ural-Cinema"


Ce dimanche 05 mars, à Ixelles, le Studio 4 de « Flagey » accueillait les lauréats du 36ème « Festival international du Film d’Animation de Bruxelles », plus connu sous le nom d’ « Anima », un Festival dont le succès grandit d’année en année, tant au niveau de l’inscription des films qu’à celui de la fréquentation des salles, que ce soit à Ixelles ou dans nos différentes Provinces des Flandres et de la Wallonie.


Devant une salle comble, deux jeunes lauréates révélèrent toute leur sensibilité, l’une, la BelgeLaura Nicolas en riant de bon cœur, l’autre, la Sud Coréenne Jang Nari, en ne pouvant cacher ses larmes de bonheur, un responsable du « Centre Culturel Coréen » traduisant ses propos.


Vaysha l’aveugle


« Vaysha l’aveugle » (c) « ONF-NFB »


Si c’est le film « Among the black Waves » (Anna Budanova/Russie/11?) qui remporte le Grand Prix Anima 2017, notons que trois films ont remporté deux prix ou mentionsPrix de la Révélation Créative et Prix du Public du meilleur Court-Métrage, pour « Vaysha l’aveugle » (Theodore Ushev/Canada); Prix « Cinergie » et « BeTV », pour « 69Sec » (Laura Nicolas/Bel.); Prix du meilleur Court-Métrage pour jeune public et Mention spéciale jeune public, pour « Jubilé » (C. Soudet, C. Piogé, M. Duvert, M. El Kadiri & A. Marmion/ Fra.).


La rentrée des classes


« La rentrée des classes » (c) « Gebeka Films »


A noter que Stéphane Aubier & Vincent Patar, dont le long-métrage « Ernest et Célestine » remporta trois « Magritte du Cinéma », en 2014, ne sont pas repartis les mains vides, puisqu’ils ont obtenu, à « Flagey », le Grand Prix du meilleur Court-Métrage de la « Fédération Wallonie-Bruxelles », avec « La rentrée des classes » (26’02)… Et lorsque la dynamique présentatrice demande à Vincent Patar de commenter son film il répond, au micro: « Je parlerai plus facilement au bar, tout à l’heure! » …


Palmarès d’ « Anima » 2017:


Pour la compétition internationale:


Pour le meilleur Court-Métrage: 



  • Grand Prix Anima 2017« Among the black Waves » (Anna Budanova/Russie)

  • Prix spécial du Jury« Decorado » (Alberto Vazquez/Esp./12’11)

  • Prix pour la réalisation par un étudiant« My Father’s Room » (Jang Nari/Corée du Sud/8’16)

  • Mention spéciale« Asphalte » (Lisa Matuszak/Fra./4’15)

  • Prix jeune public« La Case » (Loïc Bruyère/Fra./6?)

  • Mention spéciale« Jubilé » (C. Soudet, C. Piogé, M. Duvert, M. El Kadiri & A. Marmion/ Fra.)

  • Prix de la Critique pour le meilleur court-métrage« Fragments » (José Miguel Ribeiro/Por./18?)

  • Prix de la Révélation Créative« Vaysha l’aveugle » (Theodore Ushev/Canada/8’13)


Jun, la voix du coeur


« Jun, la voix du coeur » © « Kokosake Project »


Pour le meilleur Long-Métrage:



  • Prix « BeTV‘ »: « Jun, la voix sans coeur » (Tatsuyuki Nagai/Japon/120?)


– Prix du public du meilleur:



  • Long-Métrage: « Your Name » (Makoto Shinkai/Japon/106?)

  • Long-Métrage jeune public: « L’école des lapins » (Ute von Münchow-Pohl/All./75?)

  • Court-Métrage« Vaysha l’aveugle » (Theodore Ushev/Canada/8’13)

  • Court-Métrage pour jeune public: « Jubilé » (C. Soudet, C. Piogé, M. Duvert, M. El Kadiri & A. Marmion/ Fra.)

  • Court-Métrage de la nuit animée: « Our wonderful Nature/The Common Chameleon » (Tomer Eshed/All./ 3’32)


My father’s room


« My father’s room » © « Korea
Independent Animation Filmmakers Association »


Pour la compétition internationale:



  • Prix du meilleur Court-Métrage: « Catherine » (Britt Raes/11’51)

  • Grand Prix du meilleur Court-Métrage de la « Fédération Wallonie-Bruxelles »« La rentrée des classes » (Stéphane Aubier & Vincent Patar/26’02)

  • Prix des Auteurs« Pour une poignée de girolles » (Julien Grande/7’22)

  • Prix de la « RTBF-La Trois »« Projection sur canapé » (Violette Delvoye/6’37)

  • Prix « BeTV » & Prix « Cinergie »: « 69 Sec » (Laura Nicolas/1’41)


69Sec


« 69Sec » (c) « Ensav La Cambre »


Le jury de la compétition internationale se composait de Graham Annable (USA), Rémi Durin (Bel.) et Annettte Schindler (Sui.). Pour la compétition nationale, nous avions: Jeroen Jaspaert (Bel.), Christine Polis (Bel.) et Ligia Soare (Rou.). Quant au jury jeune, il se composait d’adolescents et de tous jeunes enfants, deux d’entre ces dernières, sélectionnées par « Ceci n’est pas un Buzz » et « Ouftivi », prenant le micro pour annoncer leurs deux lauréats.


Parmi les films qui nous ont séduit, notamment pour sa  musicalité et sa fraîcheur, évoquons « Your Name » (Makoto Shinkai/Japon), lauréat du « Prix du public du meilleur Long-Métrage », un film des plus joyeux, mettant en scène Mitsuha, la jeune-fille, et Taki, le jeune homme. Synopsis: « Mitsuha, ado coincée dans une famille traditionnelle, rêve de la vie trépidante de Tokyo. Dans ses fantasmes, elle est propulsée dans la vie de Taki, un jeune lycéen tokyoïte, au point d’y croire réellement… Taki, lui, se voit dans les montagnes, entouré d’une famille traditionnelle, dans la peau … d’une jeune fille! Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées qui ne se sont jamais rencontrées? »


 


Un indéniable succès


Un indéniable succès (c) Gilles Moins


Un autre long-métrage, hors compétition, tendre et émouvant à souhait, a récolté un beau succès, à savoir « Ethel & Ernest » (Roger Mainwood/ U.K.), qui fut projeté en clôture d’ « Anima » 2017. Synopsis: « Ethel, une jeune gouvernante rangée, rencontre Ernest, un laitier plutôt progressiste: le charme opère et ils se marient à Londres en 1928. En 1934, ils donnent naissance à un fils et traversent, bien malgré eux, les soubresauts de l’histoire du xxe siècle. »  Au sein de cette peinture sociale, au ton doux-amer, décrivant l’histoire du 20ème siècle, au Royaume-Uni, nous assistons à l’arrivée des premiers téléviseurs et aux premiers pas de l’homme sur la lune, constatant, avec humour, l’incroyable évolution des mœurs de l’après-guerre, une seconde guerre mondiale que nous vivons, sous les bombardements, au contact de cette sympathique famille.


… Et pour d’autres moments d’émotion, rendez-vous à « Flagey », pour 10 nouvelles journées de bonheur cinématographique familial, du 09 au 18 février 2018.


Yves Calbert.